Communiqué de presse CSTB (Centre Scientifique et des Techniques du Batiment)

Paris, le 25 juin 1999

Relations Presse

INERIS : Marie Pierre Bigot, tél. 03 44 55 66 08

CSTB : Mireille Héros, tél. 01 40 50 28 56

Qualité de l'air intérieur

Le CSTB et l'INERIS unissent leurs compétences

Le CSTB et l'INERIS viennent de signer un accord cadre de coopération au terme duquel ils engageront un programme pluriannuel de recherche commun dans le domaine de la qualité de l'air dans les lieux de vie (logements, crèches, écoles,...). Il sera établi en liaison avec les Pouvoirs Publics et développé en articulation avec le 5ème programme cadre de la Commission Européenne.

L'objectif est de tirer parti de la complémentarité de chacun des deux organismes pour mieux appréhender la responsabilité de l'air intérieur dans les pathologies d'origine environnementale et d'apporter les éléments utiles à une meilleure gestion des risques associés.

Reconnue comme un enjeu de santé publique au niveau international, pour les sociétés développées, la pollution de l'air intérieur est suspectée de jouer un rôle significatif dans la croissance des pathologies chroniques (cancers, affections respiratoires, troubles de la reproduction, du système immunitaire et du système nerveux). Le rôle de la qualité de l'air intérieur dans la croissance de l'incidence de certaines de ces maladies chez l'enfant est particulièrement préoccupant.

En conséquence, la coopération portera notamment sur :

- L'évaluation de l'exposition de la population générale à la pollution atmosphérique et la pollution de surface en différents lieux de vie (logements, crèches, écoles) pour une trentaine de polluants cibles.

- La recherche des facteurs de risque de cancer chez l'enfant liés aux environnements domestiques

- L'analyse des populations sensibles aux polluants de l'air intérieur

- L'approche descriptive de l'exposition aux contaminants chimiques et microbiologiques de l'air,

- Le cancer de l'enfant : étude des facteurs de risques liés à la qualité de l'air dans les lieux de vie,

- Le développement de bio-indicateurs en relation avec les polluants de l'air intérieur,

- L'identification des sources de composés organiques volatils dans les lieux de vie (relations mesure in situ et émission en laboratoire ; modélisation),

- L'approche toxicologique adaptée aux mélanges complexes de composés organiques volatils rencontrés dans l'air intérieur (exposition animale contrôle et/ou cytoxicité, irritation et altération du développement).

Ce programme s'inscrit dans la continuité des recherches développées par les deux organismes en matière de prévention des risques sanitaires liés aux substances chimiques présentes dans l'environnement.

L'apport de l'INERIS, dans ce projet, réside dans sa capacité à mener des évaluations de l'exposition des populations et à en déduire une évaluation du risque pour la santé.

Fort de cette compétence, l'INERIS entend jouer un rôle au sein du dispositif français de prévention des risques environnementaux pour la santé, dans la problématique des faibles doses et des expositions de type "chronique". Son savoir-faire dans ce domaine s'exerce dans de nombreuses disciplines complémentaires, comme la toxicologie, l'expologie ou la métrologie, qui lui permettent d'intervenir à chaque étape du processus d'évaluation des risques.

Pour ce faire, ses spécialistes s'appuient sur des laboratoires de toxicologie in vivo et in vitro où sont pratiqués des essais modélisés, visant à étudier les effets toxiques de certaines substances sur l'homme (effets génotoxiques, immunotoxiques, modification des fonctions respiratoires, etc.).

Les travaux réalisés dernièrement, à Nancy et à Rouen (programme européen Macbeth), destinés à évaluer l'exposition réelle d'une population urbaine au benzène, ont apporté un nouvel éclairage scientifique sur les relations entre pollution de l'air intérieur, extérieur et exposition des individus. Cette compréhension est l'une des conditions essentielles à la définition de politiques publiques cohérentes en matière de réduction des émissions polluantes et de prévention des risques sanitaires.

Le CSTB, quant à lui, apportera sa connaissances de la typologie des bâtiments, des polluants présents sur les lieux de vie et leur transfert dans l'air, et sur de la caractérisation des matériaux de construction du point de vue de leur capacité à émettre des polluants. Le CSTB a développé à cet effet toute une métrologie qui s'appuiappuierae sur sdes laboratoires dont certains sont uniques en France, comme :

- Pollem, pour mesurer les composants volatils dans l'air et l'émission émis par les matériaux de construction,

- Le Laboratoire Biobat pour l'étude de la contamination bactérienne microbienne de l'air et des matériaux,

- Efibat, pour l'émission des fibres.

Afin d'accroître leur efficacité, ces laboratoires vont être regroupés au sein de la plate-forme expérimentale ARIA-Bâtiment et Santé, une première européenne en terme d'équipement de recherche entièrement dédié aux sciences de la vie et du bâtiment. Sur 2 000 m2, seront rassemblés tous les moyens indispensables à l'évaluation technique des produits, des matériaux et des équipements et à la connaissance des caractéristiques ayant un impact potentiel sur la santé publique et l'environnement.

Le CSTB développe autour de cette plate-forme, en cours de construction, une dynamique de recherche pluridisciplinaire, ouverte aux chercheurs du milieu médical et de la santé (épidémiologie, toxicologie, neurophysiologie) et constitue ainsi une base scientifique solide et crédible à l'évaluation, à l'amélioration et au développement des produits, des équipements et des techniques.

L'INERIS et le CSTB envisagent, dans une étape ultérieure, d'associer à ce programme d'autres partenaires français et européens.

INERIS - Parc Technologique ALATA - BP N° 2 - 60550 Verneuil-en Halatte http://www.ineris.fr

CSTB - 4, Avenue du Recteur Poincaré - 75782 Paris cedex 16 http://www.cstb.fr début de page

 Page d'accueil / Bienvenue / Témoignage / Polluants chimiques / Ventilation / Effets sur la santé /

Solutions / Réglementation / Dernières Nouvelles / Lu dans la presse / Autres liens / Ecrivez moi /