Conférence de presse du collectif1 éthers de glycol et des signataires de la pétition « pour une indépendance de l'expertise »

 

Mutuelle Nationale des Fonctionnaires des Collectivités Territoriales (MNFCT) 22 Rue des Vignerons VINCENNES Métro Bérault

MARDI

26

MARS

11 h

 

Le Ministère de l'Emploi et de la Solidarité organise une table ronde à la mi-avril, sur la question des éthers de glycol, sous l'égide de l'Institut de Veille Sanitaire avec le collectif « éthers de glycol ». Venant après l'Avis de la Commission de Sécurité des Consommateurs de novembre 2000, cette manifestation est une initiative importante pour trouver une solution pour protéger les salariés et les consommateurs des risques liés à ces substances, à l'occasion de laquelle le collectif « éthers de glycol » souhaite faire connaître ses positions.

Paradoxalement, c'est le moment qu'a choisi l'INERIS pour démanteler l'unité de recherche ERSA (Evaluation des Risques Sanitaires) dirigée par André CICOLELLA, dont les travaux sont largement à la base de la prise de conscience de ce problème aujourd'hui incontesté de santé publique. Plus de 200 chercheurs, médecins, journalistes et citoyens ont signé l'appel ci-joint au Ministre Yves COCHET ministre de tutelle de l'INERIS « pour l'indépendance de l'expertise ». Cette pétition traduit l'inquiétude suscitée dans de nombreux milieux par cette mesure qui apparaît brutale, sans fondement réel et surtout destinée à faire disparaître un lieu d'expertise reconnu pour la qualité et l'indépendance scientifique de ses travaux. Nous demandons au ministre Yves COCHET de ne pas entériner cette mesure.

Plus largement, cette affaire traduit le besoin d'une loi de protection des lanceurs d'alerte et la nécessité de transparence des organismes en charge de la sécurité sanitaire.

Avec l'intervention de :

- Etienne CANIARD, Vice-Président de la FNMF pour le collectif « éthers de glycol »

- Christophe BONNEUIL (CNRS, Fondation Sciences Citoyennes) initiateur de la pétition « Pour une indépendance de l'expertise »

- Alain CROISY (INSERM) expert auprès de la Commission de Sécurité des Consommateurs

- Brigitte CHAMAK Secrétaire Nationale du SNCS (Syndicat National des Chercheurs Scientifiques) sur les règles déontologiques de fonctionnement de la recherche

- Pierre MENETON (INSERM) pour poser le principe d'une loi de protection des lanceurs d'alerte.

En présence d'André CICOLELLA


1 FNMF (Fédération Nationale de la Mutualité Française), FMF (Fédération des Mutuelles de France), CGT (Confédération Générale du Travail), FCE-CFDT (Fédération Chimie Energie CFDT), FNATH (Fédération Nationale des Accidentés du Travail et des Handicapés), LCC (Ligue Contre le Cancer), SNPMT (Syndicat National Professionnel des Médecins du Travail), AVEG (Association des Victimes des Ethers de Glycol)


Retour "dernières nouvelles"